Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 21:52

Devant moi, une rose. Le soupçon d'un parfum
Courronnée par le pourpre de ses pétales ouvertes.
Devant moi, une rose. Le soupçon d'un dédain
D'une corolle sombre mais à la vue offerte.

Ô pudeur! Dissimule à tes yeux souverains
L'ineffable beauté que tes mots déconcertent
Puisque ne sera tienne, ni hier, ni demain
La fleur coagulée qui un jour s'est ouverte.

Nul mot n'imprimera ce portrait insaisi
Tant que mes sentiments resteront indécis
Et qu'aux tons chatoyants répondra la douleur.

Le pinceau ne saurait saisir de cet instant
Ni le songe du peintre ni la couleur du sang
Que son rêve déverse des tréfonds de son cœur

Partager cet article

Repost 0
Published by Faust - dans Romantisme
commenter cet article

commentaires