Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 22:35

Tes yeux m'étonnent encore, à être si modestes
Que tes mots me fascinent à te croire moyenne
Tu pense simplement à ne faire qu'un geste
Quand la grâce accompagne ta mimique de reine.

Tu refuses de croire, nos paroles et le reste,
Qu'un regard illumine chaque jour qui se traine
Et que seul ton visage, parfois porteur de peine,
Èclaire devant nous un bonheur manifeste.

 

 

Tu ignores ce qu'est de vivre sous tes feux       
En guettant quelques miettes qui nous rendront heureux   
Dans l'ombre de laideur et de nos rêves immondes
Je ne suis pas brillant pour vivre à la lumière
Ton soleil me brûle et me laisse désert
Habité de l'horreur, de t'être si étrange.

Allons ne soit pas seule, et brûle la lumière       
De l'espoir à jamais nous perdre dans nos vers       
Et créer l'univers à nos strophes fécondes. 


Allons ne soit pas sotte, et reconnais enfin
Ta beauté naturelle et ton charme d'humain
Tu n'as qu'à t'endormir pour entendre les anges.

Partager cet article

Repost 0
Published by Faust - dans Romantisme
commenter cet article

commentaires