Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 21:30

Ce jour s'est éveillé aux couleurs du tragique.
Le pourpre ensanglanté à sa robe assombrie
Faisait comme une offense au tissu de la nuit
Et blessait le drapé du sépulcre mystique.

Ce jour s'est révélé dans des tons de tragique,
Aux chants des muezzins brisés de poésies.
Pensiez-vous Requiem leur triste mélodie
Planant sur un royaume dénué de musique?

Ce n'est de Paradis, ni même d'un enfer
Dont retourne de sens l'agonie de mes vers
Mais c'est de son Auteur, une monotonie,

Jamais brisés, sans dire un mot, et malgré tout
Nous resterons heureux, et toujours malgré vous,
Nous serons amoureux, non de toi, de la Vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Faust - dans Romantisme
commenter cet article

commentaires

Varicelle 01/11/2012 16:24


Comme le temps s'en va bras-dessus bras-dessous


Avec une amitié qui fut mise en bière.


Est-ce que toi qui restes, tu entends ma prière


Quand je me demande ce qu'il reste de nous?


Tu parles de lettres mais jamais n'en écris


Et jamais ne fléchis à rédiger ta vie.

Faust 03/11/2012 19:47



Les muses me manquent, et tous nos rêves aussi,
À contempler les cieux, j'en oublie de t'écrire
Un monde trop curieux, pour un Faust endormi.

Reconnais tu la plume, qui te salue ici
Assez pour plaisanter, ou assez pour en rire?