Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 22:18

As tu vu un pantin qui s'anime et qui danse
Ils parraissent vivants sous leurs gestes défaits
Alors coupe mes fils, je te ferai confiance.

Tu voudrais remonter ce quartz déjà détruit
L'instrument est brisé un peu comme ma vie
Il ne peut repartir, il est juste brisé.

--

J'ai des mots malhabiles à dessiner les Dieux
Ma prose ne vaut pas plus qu'un pamphlet ennuyeux
Pourtant quand sous mes doigts, je vois naitre les vers
Je voudrais retenir ce souffle délétère

Les mots comme caresses effleurent au bout des yeux
Le motif qui inspire le rêveur malheureux;
Et s'il frémit alors, c'est que sous ses faux airs,
La muse mutinée a choisi de se taire.

--

Je retrouve en ses yeux la couleur de mon ciel
Et auprès de son corps la chaleur des hivers
Son souffle est une brise qui déjà me rappelle

Que je suis plus loin de ses rêves que ma terre
Que rien ne remplira ce silence cruel
Et qu'elle ne veut de moi autant que je veux d'elle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

les cafards 12/01/2014 18:58


des chutes comme on aime. Amitiés cafardesques