Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 18:05

Je ne crois plus les mots qui tous deux nous font peur,
Qui de frissons étranges  ont fait trembler nos cœurs
Et pourtant quand j'écris, je sens monter en moi
Une fièvre féroce à l'aube d'un grand froid.

À nos lèvres scellées, je voulais donner tort
Dire malgré les mots que nos rêves vaincront.
Mon amie, ô ma sœur, écoute la raison
Qui donne à chaque chose le parfum de la mort.

J'ai parlé sans regret et nous nous oublierons,
Toi ma muse distraite, pardonne le pardon
Et veuille me croire, en chaque promesse.

Le jeu en a bien valu nos quelques chandelles
Hier, nous étions deux, hier tu étais belle.
Demain je brulerais à bien d'autres caresses. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Faust - dans Romantisme
commenter cet article

commentaires