Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 17:07

À compter les pétales pour savoir si tu m'aimes
J'en ai oublié de me moquer de nos rêves.
Si je l'écris enfin c'est que dans ce poème,
J'ai trouvé de ses vers, le feu qui nous révèle.

Je ne crois qu'en l'étoile qui brûle devant moi,
La lueur que des dieux ont mis sur ton visage
Ce rouge qui te monte quand tu n'oses être sage,
Que tu laisses à tes lèvres, les mots de ton émoi.

Une muse, une ruse, à nos yeux en guingois
Servent à tromper l'ennui et nos rêves parfois.
Trouveras tu envers, un pique à ton endroit
Quand le vers exercé en reste ferme et droit!

Partager cet article

Repost 0
Published by Faust
commenter cet article

commentaires