Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 20:23

À te vomir mes vers comme sang de la plaie
Et verser dans leurs strophes un parfum de cyanure
Peu importe, ma chère, que ce soit de Nature.

La faute est, je suppose, d'en avoir trop fait
J'ai la faim d'absolu, de vivre à l'imparfait
Et brûler tout mes rêves comme un fou immature.
Tu ne comprendras pas ce vœu de déchirure,

Que tes mots sur les miens à mes yeux appelaient.
Je t'ai tendu la main comme un cri de douleur,
Comme un appel à l'aide venu du fond du cœur.

Tu n'as vu que joueur où moi j'étais blessé.
J'ai la fin d'absolu, de vivre à l'imparfait
Cette histoire passée que déjà tu connais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Daisy 19/10/2014 21:37

"Dieu, tu remercies Dieu, ça c'est bien de toi,
Mais mon amour pour toi est autrement plus fort.
Est-ce que Dieu aurait pu dormir auprès de toi
Pendant toute une nuit, sans toucher à ton corps ?"