Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Suis-Je?

  • : dhuyp.net
  • dhuyp.net
  • : "La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments, c'est de les faire soupçonner." Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Contact
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 12:27

Un poème a bien peu de sens pour qui le lit
Sans connaitre l'esprit qui préside à ses vers.
Le lecteur titube comme buvant sa lie
Et maltraite le rythme, tout en en heurtant l'air.

Un poème est parfois abscons et sinueux,
Le sens en est caché sous le lustre vieilli
L'hommage d'une muse, un baiser avili,
Tout cela se rejoue à nouveau sous ses feux.

Le poète qui écrit, voudrait porter ses mots
Aux yeux de son espoir, mais la pudeur de trop
L'oblige à le tromper, en nommant le prétexte.

Le poète, de ses vers, s'est tressé une attache
Il s'est pendu à l'aube, suspendu à son texte
Et en guise de Chute, il a laissé la bâche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Faust
commenter cet article

commentaires